fbpx
Général

Interview : Anaïs, salon de toilettage Au Croc’Mignon

J’ai eu envie de mettre à l’honneur des professionnels actifs dans le monde animalier. Ce sont des personnes que j’ai eu le plaisir de rencontrer pour des cours, des séances avec mes animaux, des collaborations ou de simples discussions. Leur travail mérite d’être connu tant ils offrent des services respectant l’animal dans son entiereté mais aussi l’humain
Chaque mois, je présenterai une nouvelle personne sous forme d’une interview. Je vous invite d’ailleurs à vous inscrire à ma Newsletter pour ne rien rater!
106129619_1119157168456165_8781761600985219776_n

Peux-tu te présenter et nous dire qui tu es ?

Je m’appelle Anaïs, j’ai 27 ans.
 
Je suis passionnée par les animaux depuis que je suis toute petite, j’ai toujours rêvé de travailler avec eux.

J’adore me balader en forêt, accompagnée de mes chiens, ou encore de mes poneys, en fonction de mon humeur, ma vie est rythmée par mes petits compagnons de vie 😊.

J’ai aussi un diplôme de photographe, lorsque j’ai des trous dans le planning, j’aime bien prévoir des séances photos, avec une très grosse préférence pour le milieu animalier, je suis en train de développer tout doucement ce créneau pour pouvoir proposer des journées shooting au salon de toilettage 😊, je dois encore réfléchir à l’organisation de ces journées.

J’aime ce que je fais, mais j’ai toujours besoin de variété, c’est pour cette raison que j’entame une formation en shiatsu canin à partir du mois d’août de cette année. De quoi avoir une corde de plus à mon arc pour pouvoir améliorer le bien-être des petits poilus au salon.

Je fais également de la communication animale depuis 2 ans maintenant.
Je n’ai jamais le temps de m’ennuyer… J’aspire vraiment à aider les animaux à trouver leur place près de leur maître, auprès des humains.

Comment et pourquoi es-tu devenue toiletteuse ?

J’ai une tantine qui es toiletteuse et ce métier m’attirait déjà lorsque j’étais enfant. Et puis, ça m’est totalement sorti de la tête… Après ma « rétho », j’étais sûre de vouloir continuer dans la photographie, mais je ne pensais pas pouvoir remplir mes journées avec ça. Du coup, je suis naturellement revenue vers le toilettage… J’avais depuis toujours, cette envie d’être mon propre patron, et le besoin de travailler avec des animaux, sans pour autant travailler dans un zoo, avec des horaires ne me permettant plus de profiter de mes propres animaux.

Tu proposes le toilettage pour chiens, chats et NAC. Est-ce qu’il y a un type d'animal plus simple que d’autres ?

Bon, il ne faut pas se voiler la face, les plus faciles restent les chiens 😊 d’abord, car on peut les attacher s’ils se mettent en danger, mais aussi car ils sont (généralement) moins imprévisibles qu’un chat ou un rongeur.
 
Les chats sont souvent stressés, pensent à fuir, et n’hésitent pas à griffer si ça ne leur plait pas… Je n’en ai qu’un qui est vraiment docile. Ceci dit, je préfère que les maîtres restent pendant la séance, ça évite beaucoup de stress à l’animal, et ça permet aux propriétaires de pouvoir également juger du degré de tolérance de l’animal… Si on lui en demande de trop, son degré de tolérance va diminuer et les rendez-vous ultérieurs seront de plus en plus pénibles car il n’y trouve aucun confort… J’essaye vraiment de travailler dans le respect de l’animal, quitte à devoir terminer le toilettage en plusieurs fois si nécessaire…
 
Pour les rongeurs, ils aiment bien mordre quand on leur prend la patte avant pour faire les ongles. Il faut rester sur nos gardes.
Après ça nous donne de la diversité, c’est ce que j’aime aussi.

Pour toi, quelles sont les principales qualités d’une bonne toiletteuse ?

Il faut avant tout beaucoup de patience et d’empathie. Les chiens ne sont pas des nounours, et par conséquent, ils bougent… Nous travaillons toute la journée avec des ciseaux, on n’a pas le droit à l’erreur…
Lorsque j’ai commencé le toilettage, je pensais que les chiens seraient contents de venir au salon, mais en fait, ils n’aiment pas du tout ça… Et c’est assez frustrant pour moi, qui adore les animaux, et qui aime passer du bon temps avec eux. Du coup, si l’on manque de patience et d’empathie, on s’énerve, on les stresse, et on peut aller jusqu’à faire ressortir leur côté agressif (pour les cas les plus compliqués…). S’énerver n’a jamais calmé un chien, alors je souffle, je respire, je leur parle beaucoup, mais je garde mon sang froid pour les aider à passer cette épreuve difficile pour eux.
 
Il faut aussi pouvoir être à l’écoute, aussi bien du client, qui nous confie l’animal auquel il tient énormément, mais aussi être attentif au besoin du chien… Chez moi, un toilettage (petit chien) ne peut pas prendre plus de 2h pour un démêlage. Il m’est arrivé au début, de vouloir faire plaisir à un client et de démêler les chiens qui étaient trop emmêlés, mais dans ce cas, on n’écoute plus le chien, et on lui inflige un toilettage qui sera encore plus désagréable pour lui. Imaginez-vous démêler vos cheveux le matin pendant 3h… Honnêtement, vous préféreriez avoir la boule à zéro…
Même si ça ne plait pas, on doit pouvoir expliquer aux gens ce qu’il est possible de faire, et ce qui ne respecte pas l’animal. Rien ne vaut un toilettage régulier, le travail est moins lourd pour le chien, mais aussi pour moi… Il faut aussi une bonne santé, que l’on travaille assis ou debout, nous sommes toujours dans l’action, il nous arrive de devoir soulever un Golden, voir même un Terre-neuve (60Kg) qui ne prétend pas monter dans la baignoire, et même à deux, il y a du poids…
 
Et puis il faut vraiment être passionné par les animaux, certains se lancent en ne voyant que la rentabilité… Mais en toute honnêteté, pour passer toutes ses journées avec des chiens, qui ne sont pas toujours faciles, pas forcément méchants, mais un chien ça bouge, ça mordille, ça a peur… Il faut toujours pouvoir s’adapter pour que ce soit le plus agréable pour lui.

Tu pratiques la communication animale, est-ce que cela t’aide au quotidien avec les animaux que tu reçois ?

J’aimerai bien arriver au niveau où je peux l’exploiter pour expliquer aux chiens qu’ils ne risquent rien, mais malheureusement je n’y arrive pas encore…
 
J’ai quand même réussi à discuter avec 2 chiens avec lesquels j’étais totalement perdue… Dont un, de grande taille, qui s’est couché et ne prétendait pas bouger… Après une explication avec lui, j’ai validé le fait que je ne laverais pas sa tête (comme il le demandait), il s’est levé et a été vers la baignoire… C’était pour moi une énorme victoire. Depuis, je ne lui lave plus du tout la tête..
 
J’ai beaucoup plus de mal à communiquer en présence de l’animal, j’y travaille, et j’espère un jour pouvoir leur expliquer ce qu’il se passe et les aider à accepter au mieux le toilettage, mais là , c’est moi qui ai encore un bout de chemin à faire pour y arriver 😊 .
Après il faut aussi que les gens se rendent compte que, dans des cas comme ça, je ne me permets pas de poser des questions personnelles à l’animal, ça reste vraiment des sujets pour l’aider pour le toilettage, et rien d’autre .

Quelles sont tes principales valeurs ?

Chez moi, je fais vraiment mon maximum pour que les animaux se sentent le mieux possible… Il y a des coussins… Pas de cage… La majorité des chiens reste en liberté après le toilettage. Si j’attache, c’est que j’ai peur qu’il ne force la barrière, et c’est très, très rare… Je pense qu’il y en a deux dans ma clientèle.
 
J’évite au maximum les croisements de clients dans le salon, ça permet aux chiens de ne pas se stresser entre eux, mais ça me permet aussi d’avoir toute mon attention sur le chien présent au salon. Maintenant, si les clients sont en avance ou en retard, il y a parfois des croisements, mais ça reste assez rare. Si j’ai des chiens réactifs, je ferme le salon à clef pour être certaine qu’un autre chien ne rentre pas, et je vérifie seule avant de laisser monter le chien.
 
J’essaye vraiment que les toilettages se passent au mieux pour eux du début à la fin.
Certains pourront dire que je bâcle un peu le travail, mais s’il m’arrive de ne pas sécher les chiens entièrement, ou de faire des finitions un peu moins belles sur les parties difficiles, c’est toujours dans un souci de préserver le bien-être de l’animal. De nouveau, ça rejoint ce que je disais plus haut avec les chats, il m’arrive de voir des chiens totalement paniqués, même avec le sécheur à la vitesse minimum. Faut-il vraiment prendre la peine de le sécher entièrement et de le voir dans un état pas possible ? Je ne pense pas… J’ai pu voir avec ma chienne, qui ne supportait pas le séchoir à son arrivée, qu’en en demandant peu, on finissait par arriver à des bons résultats.
En 1 an, ma chienne s’est laissé sécher entièrement sans bouger une oreille ! Je suis convaincue que si on prend le temps qu’il faut pour habituer, on a de meilleurs résultats sur la durée, et c’est plus agréable pour tout le monde 😊.
 
Je travaille aussi beaucoup en renforcement positif : j’ai toujours des bonbons à disposition. Ça permet aux plus gourmands de pouvoir décompresser l’air de rien, et ça marche du tonnerre ! J’ai testé ça sur 2 chiens qui avaient tendance à « pincer », on les a concentrés sur autre chose de plus intéressant que moi, et ils n’ont plus essayé de « m’attraper ». Pour les peureux, ça les aide aussi un petit peu, sauf s’ils ont trop peur que pour ne pas prendre la friandise.
Chez moi les proprios sont également les bienvenus, ils peuvent rester avec leur chien tout le temps du toilettage, je remarque que, s’ils s’adaptent à mes demandes, ils sont souvent rassurants pour leurs chiens 😊.

As-tu une anecdote à nous raconter sur un toilettage particulier ?

Je pense que la plus puissante est celle que j’ai expliquée avec la communication animale.
 
Ce que j’adore encore plus, c’est quand j’arrive à toiletter un chien dit « agressif » dans le calme. J’ai eu un petit loulou de Pomeranie (le vrai de vrai) qui est arrivé il y a déjà quelques mois, la dame voulait lui faire une belle coupe ciseaux, mais il ne se laissait pas manipuler. Elle est partie en me disant « Faites ce que vous pouvez, je connais le « fauve » (oui oui, on parle bien d’une petit loulou d’1,5kg!), avec beaucoup de temps et de patience, et après avoir été pincée deux ou trois fois, j’ai compris les exigences du petit « prince » et j’ai su faire la coupe demandée par la dame dans le calme. Depuis, il ne me pince plus jamais.
 
Ça montre encore une fois, que si on ne travaille pas avec notre montre et un timing serré, mais plutôt avec notre cœur, en s’adaptant aux animaux, on peut faire de belles choses dans le respect de l’animal.
 
J’ai vraiment beaucoup de chance, car j’ai, dans l’ensemble, des chiens adorables en clientèle.
 
Je ne suis pas magicienne non plus … Et je ne cache pas qu’il y a quand même des rares chiens beaucoup plus difficiles à canaliser et à rassurer…

Pour conclure ...

Je remercie Anaïs d’avoir répondu à mes questions. 
C’est une super toiletteuse, très patience et respectueuse. Je suis allée chez elle avec Croquettes, notre petit croisé Teckel x Yorshire. Il n’avait visiblement jamais été toiletté, une grande première un peu stressante pour lui, mais Anaïs a su faire en sorte que tout se passe au mieux sans rien forcer. J’ai aimé son approche, le fait qu’elle me propose de ne pas le sécher pour ne pas plus le traumatiser avec ça (il tremblait de partout) et me laisser le soin de le désensibiliser jusqu’à la prochaine fois. Elle n’a pas peur de laisser sortir un chien de son salon qui n’a pas une coupe parfaite car elle préfère que l’expérience reste positive pour le chien et ça c’est à mes yeux une super qualité pour une toiletteuse. 
Bref, je vous la recommande si vous devez faire toiletter vos loulous 🙂
 
Vous pouvez retrouver Anaïs sur sa page facebook.
 
Son salon se situe à Farciennes, dans la région de Charleroi.

One Comment

  • Wiame myriame

    Un hommage bien mérité anais est une très belle personne et on le ressent dans tout se qu’elle fait les communications avec nos loulous sont très positive pour lui et pour nous le maître j’en ai fait l’experience et je ne suis pas la seule cela m’a permis de me remettre en question sur mon comportement et de mieux comprendre les réactions de mon cheval umir, je vais aussi au salon avec maya cela lui fait une petite sortie et elle adore anais et je peux la laisser sans arrière pensée je sais que cela sera parfait pour maya et pour moi
    Merci anais tu es une belle personne nous avons de la chance de te connaître

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *